Pôles de compétences scientifiques

Pôles de compétences scientifiquesEconomie, gestion et sociologie de la production
Intégrant les dimensions techniques, économiques et sociales de la production, cet axe, lieu privilégié d’échanges entre sciences de l’homme et sciences pour l’ingénieur autour du génie industriel, laisse envisager des perspectives innovantes entre recherche et transfert de connaissances. Pôle d’attraction important, ce champ d’investigation s’intéresse videos porno également au monde de la gestion des entreprises en développant une recherche de qualité sur les finances, le marketing, la stratégie et les systèmes d’information. Cet axe recouvre aussi une longue tradition de l’UPMF avec un réseau diversifié et riche de potentialités se développant autour de l’économie du développement et des questions de développement industriel et technologique. L’analyse des pays émergents du sud de l’Asie et de l’Amérique latine et la problématique du développement local sont les terrains privilégiés de ces recherches.

Droit, administration, politiques publiques, ville et territoire
Ce vaste domaine structuré autour des politologues, des juristes, des urbanistes et des historiens, systématise un ensemble de recherches à fortes intersections, autour de la dynamique des territoires locaux, de la recherche sur l’administration, sur la sécurité intérieure, sur les risques, les politiques publiques (santé, culture, montagne…) et l’aide à la décision.

La nouvelle recomposition de l’Europe
Cette thématique permet aux équipes de recherche dont les spécialistes du droit, de l’économie et des sciences politiques de se retrouver sur les questions essentielles de l’avenir de l’Europe : défense et sécurité internationale, économies de transition, marchés de matières premières, l’Europe des régions et l’Europe sociale.

Méthodes quantitatives et modélisation en sciences sociales
La modélisation du traitement de l’information en sciences sociales par le biais de l’informatique et de la statistique est au centre de cette thématique qui préoccupe également sociologues et politologues.

Arts, culture et sociétés
La recherche sur les pratiques, les représentations, les identités, les relations culturelles, le patrimoine et les vecteurs culturels notamment dans l’arc alpin font dialoguer critiques, historiens et historiens d’art, artistes, philosophes et sociologues.

Sciences cognitives
L’UPMF appuie les recherches menées dans cet axe fort de la recherche grenobloise en associant la psychologie cognitive et sociale, l’informatique, les sciences de l’éducation, la philosophie du langage, l’intelligence artificielle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *